Le choc d’une photo

IMG_20171109_114805.jpg

Cette photo d’Abdelkader Merah assis dans son box d’accusĂ©, qu’entourent ses avocats Antoine Vey et Eric Dupont-Moretti, vous n’auriez jamais dĂ» la voir. Car la Loi du 29 juillet 1881 «interdit l’emploi de tout appareil permettant d’enregistrer, de fixer ou de transmettre la parole ou l’image » lors d’un procĂšs.

Le magazine Paris Match en a fait fi, arguant de « la portĂ©e historique du procĂšs ». Le clichĂ© fut pris quelques minutes avant l’Ă©noncĂ© du verdict par la Cour d’Assises.

ImmĂ©diatement, journalistes et avocats -qui respectent la loi- ont condamnĂ© cette publication (diffusĂ©e sur Facebook et Twitter). La presse judiciaire a, quant Ă  elle, « condamnĂ© l’irresponsabilitĂ© de Paris Match ». Mais l’amende encourue (4500 €) n’est guĂšre Ă©levĂ©e au regard des sommes que ce clichĂ© peut rapporter.

Dans un monde oĂč l’on montre de moins en moins, nous estimons que ces images, et le regard dans le vide de Merah avant l’annonce du verdict, pouvaient permettre d’aller au-delĂ  de ce procĂšs historique qui est le premier procĂšs pour terrorisme dans notre monde contemporain »

s’est justifiĂ© RĂ©gis Le Sommier, directeur adjoint de Paris Match.

C’est accorder beaucoup (trop) d’importance aux terroristes, vous ne trouvez pas ? Fallait-il publier cette photo ?

6 commentaires sur “Le choc d’une photo

Merci de votre visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s