Loire : des députés absents

LAURENT WAUQUIEZ (LES REPUBLICAINS), RENCONTRE

Six mois après les législatives, le site capital.fr dresse un premier bilan de l’activité parlementaire.

Pour évaluer nos députés, nous nous sommes plongés dans la formidable collecte de données de l’association Regards Citoyens qui durant six mois a soigneusement pointé les travaux des parlementaires. Puis, comme nous l’avions fait pour classer l’activité des députés de la dernière législature, nous avons noté chaque parlementaire sur la base de différents critères précis : le nombre de présences et d’interventions en commission, le nombre d’interventions dans l’hémicycle, le nombre d’amendements proposés. Nous avons arrêté nos données au lundi 18 décembre, six mois pile après le second tour des élections législatives. Nous avons ensuite attribué à chaque député des points en fonction de son classement respectif sur chacun de ces critères (572 points pour le 1er, 571 points pour le 2e…), avec un coefficient double pour les amendements proposés, parce qu’ils exigent plus de travail. Par souci de clarté nous n’avons pas retenu trois des critères de notre dernier classement (les rapports rédigés, les propositions de loi écrites déposées, les questions orales au gouvernement) car nous les avons jugés trop peu représentatifs au bout de six mois seulement de législature.

Pour mon département, la Loire, c’est une réelle déception : les trois députés LREM (M. Borowczyk, M. Mis et Mme Faure Muntian) se classent respectivement 270ème, 434ème et 520ème (sur 572 députés). Guère mieux pour le député (LR) Cinieri qui arrive en 379ème position. Le socialiste Régis Juanico, lui, est le plus assidu de tous : sa 53ème position doit en faire rager plus d’un.

On pourrait, bien sûr, ignorer ces statistiques en se disant « à quoi bon ! ». mais c’est oublier que nos députés sont rémunérés grâce aux deniers publics et qu’un bon parlementaire fera toujours reculer les velléités poujadistes.

Enfin, le mauvais classement de Dino Cinieri m’interpelle sur les conséquences du cumul des mandats  (ce parlementaire est également Conseiller Régional) et me rappelle que mon parti (Les Républicains) doit d’ores et déjà préparer la relève. Laurent Wauquiez en a d’ailleurs bien conscience. Dino Cinieri , qui entame son 4ème mandat, aura bientôt 63 ans… Aux prochaines élections, nous n’aurons pas droit à l’échec.  :/

4 réflexions sur “Loire : des députés absents

    • Je ne parlerais pas de démobilisation mais de présence « sur le terrain ». Nos échecs (parfois cuisants) ont démontré qu’il fallait être « au contact de ses électeurs » si l’on voulait sauver sa peau aux élections. Quoi que… dans mon département (la Loire), Paul Salen s’est fait balayer comme une plume par le vent. Je crois que les électeurs ont envie d’autre chose. Mais de quoi ?

      J'aime

Merci de votre visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s