Les Alsaciens résistent

Cette décision mérite d’être évoquée sur ce blog : hier , jeudi 11 janvier, le Tribunal Administratif de Strasbourg a suspendu l’arrêté préfectoral qui autorisait l’ouverture des commerces du centre-ville pour le premier dimanche des soldes.

Courant Décembre, et pendant plusieurs semaines, les Alsaciens n’ont pu avoir accès au centre-ville de Strasbourg en raison de mesures de sécurité draconiennes mises en place pour le marché de Noël. Aussi, pour récompenser la patience des commerçants strasbourgeois, le Préfet du Bas Rhin avait autorisé l’ouverture de leurs boutiques le dimanche 14 Janvier, jour de forte affluence .

Mardi, la CGT, FO et la CFTC ont attaqué l’arrêté préfectoral, qui, eu égard au «bref délai», ne permet pas, selon elles, aux salariés de disposer « du temps nécessaire à l’organisation de leur vie personnelle », ce qui constitue une atteinte « grave et immédiate aux intérêts collectifs de la profession ».

Considérant que « les salariés (ont été) déjà fortement mobilisés trois dimanches avant Noël », ce qui a entraîné « des contraintes d’organisation dans leur vie personnelle », le Tribunal Administratif de Strasbourg a suspendu l’arrêté préfectoral  : il existe un «doute sérieux sur la légalité de la décision » de Monsieur Jean-Luc Marx. 😀

 

7 réflexions sur “Les Alsaciens résistent

    • Combien de temps résisteront-ils encore au monde moderne ? Désormais, beaucoup de boulangeries ouvrent le dimanche. Lorsque j’habitais en Alsace, elles fermaient à 18 h en semaine, à 17 h le samedi après-midi. Et le dimanche, nous mangions du pain rassis.

      Aimé par 1 personne

  1. J’ignorais que les Alsaciens étaient aux prises avec l’administratif judiciaire. De tous temps, sauf dans les trous perdus, les épiceries, boulangeries et autres commerces qu’on qualifie aujourd’hui de « commerces de proximité » ouvraient au moins le dimanche matin. Quant aux grandes villes, seules les épiceries-boulangeries gérées par des maghrébins sont ouvertes et tard le soir. Ce qui est bien pratique quand on a oublié d’acheter sa baguette. Pourquoi faire tout un fromage de cette affaire ? C’est un peu simpliste d’empêcher les Alsaciens d’aller au-delà de ce qui leur était autorisé. Pourquoi limiter à Décembre ? Après tout, la semaine peut aller jusqu’à 48 heures. Et comme ceux qui profitent le plus de l’ouverture dominicale, ce sont les grandes surfaces, pourquoi contraindre les petits commerçants ? On est vraiment dans un monde de plus en plus absurde : tout pour ceux qui ont déjà tout et rien pour ceux qui ont peu.

    J'aime

Merci de votre visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s