Religions

French Khankan

Dans ma boîte aux lettres hier, un courrier du Monde me proposant une « offre découverte » à leur supplément sur les religions avec, à la clé, un tarif préférentiel d’abonnement. Au soir des attentats de Barcelone, voilà qui tombait plutôt mal mais bien sûr, Le Monde ne pouvait prévoir…

Dans cette publication, le Monde propose à ses lecteurs de « connaître les religions pour mieux comprendre le monde » (c’est écrit en haut). Avec, à la une de ce numéro censé m’intéresser en diable, la photo de Sherin Khankan, imame danoise prétendûment chambouleuse d’une religion… on devinera qu’il s’agit de l’islam. Cheveux longs, maquillés (un peu trop à mon goût) et vêtue de blanc (la cordelette rappelant la chasuble), la jeune femme est agenouillée, souriante sur ce qui semble être un tapis. On le distingue à peine.

« Un regard éclairé sur les religions » prétend Le Monde qui n’a pas de honte à faire du prosélytisme pour cette religion dont, lisez bien ! le nom n’est écrit nulle part. La colère m’a envahie. Puis, en apprenant que Gérard Collomb allait mobiliser les hôpitaux psychiatriques « pour identifier les terroristes potentiels », la colère a fait place au désespoir…

Mon Dieu ! Mais où va ce monde ???

Suryquoiseries, pin-up

Vendredi…

Ce matin, j’ai envie d’oublier l’horreur et l’inconscience de ce monde. Nos politiques qui font semblant de croire (ou qui tentent de s’en convaincre ?) que ce n’est qu’un mauvais moment à passer. Je veux parler, bien sûr, de Barcelone. 

C’est pourtant difficile. Car j’ai vu ces images que les médias  ne diffuseront jamais. Ces enfants, femmes et hommes à terre, ensanglantés et hagards. Pour certains, hélas, c’était fini.

J’avais prévu de passer quelques jours à Barcelone, moi aussi. J’aurais pu être de ces victimes. Je pense à elles avec émotion.

L’on nous dit que le terroriste est franco marocain. Qu’il aurait habité Marseille. Sur son profil Facebook, il se surnommait « La Fouine ».

Vermine.

Hidalgo va (encore) éteindre la Tour Eiffel, le président achèver ses vacances (y a pas d’urgence) et les médias nous parler de bougies. Et surtout, pas d’amalgame! Ce jeune homme était poli et sans histoires. « Un bon garçon » nous dira son père.

Entre colère et tristesse, je n’ai plus de mots. Ce monde est fou. Alors prenez soin de vous.
Belle journée, mes amis !

musique

Elvis Presley – Heartbreak Hotel

En apercevant un ouvrage qui lui était consacré en librairie, j’ai eu soudain très envie de rendre hommage à Elvis Presley… J’espère que vous ne m’en voudrez pas trop ! 😀